Augmentation du Clitoris

Malgré la controverse, les femmes ont quelquefois envie de modifier leur clitoris et leur vulve, pour les rendre différents, ou dans l'espoir qu'ils procureront plus de plaisir pendant les rapports sexuels. Pour la plupart des femmes, le clitoris et la vulve semblent bien et fonctionnent bien tels qu'ils sont, et elles ne songeraient pas à laisser un médecin les approcher avec un scalpel, mais d'autres ont un grand désir de quelque chose de différent, de mieux.

Bien que je donne cette information sur mon site, je n'encourage pas nécessairement ces pratiques. Je veux seulement faire prendre conscience qu'elles existent. Elles comportent toutes des risques, et aucune n'apporte de bénéfices garantis.

Clitoral Glans Piercing    Vertical Hood Piercing    Triangle Piercing

La première méthode d'amélioration a commencé à devenir populaire dans les années 80. C'est le Persing Génital. Des milliers de femmes dans le monde se sont fait faire un piercing génital pour pouvoir insérer des barrettes ou des anneaux métalliques spéciaux. Les raisons pour lesquelles elles agissent ainsi sont nombreuses, mais les principales sont l'esthétisme et l'amélioration des rapports sexuels.

La plupart des femmes portent sur le visage une forme de maquillage pour se rendre plus attrayantes. Les femmes qui on des piercings génitaux portent des anneaux et barrettes métalliques brillants dans les replis de leurs vulves pour les rendre plus attrayantes pour elles-mêmes et pour leurs partenaires. Cela sert aussi à attirer l'attention de leurs partenaires sur cet endroit. Pour beaucoup, c'est une célébration de leur féminité.

Pour les femmes qui n'ont jamais aimé leurs parties génitales, ou qui ne se les sont pas appropriées, cela peut être une expérience très intéressante et très instructive. La douleur passagère associée au piercing lui-même, et les soins ultérieurs, incitent ces femmes à réfléchir et à prendre conscience de leurs parties génitales plus que jamais auparavant. Certaines femmes n'arrêtent pas d'y penser, les regardent, et quelquefois même montrent leur vulve récemment percée. Ce sont des choses très positives pour une femme. Jamais dans leur vie, peut-être, les femmes n'ont été plus conscientes de leurs parties génitales et de leur sexualité.

Si le piercing est situé de telle sorte qu'il traverse le gland du clitoris - un piercing très rare à cause des restrictions anatomiques - ou qu'il traverse le capuchon du clitoris, le tissu libre entourant la hampe du clitoris, beaucoup de femmes ressentent un type et un niveau de sensation sexuels totalement nouveaux au cours de la masturbation, de la relation avec un partenaire, et quelquefois même au cours des activités journalières habituelles. Certaines de ces femmes arrivent à l'orgasme plus facilement, et ces orgasmes sont parfois plus intenses. Quelquefois, ces sensations sont trop intenses pour que la femme puisse les gérer et il est nécessaire de retirer le bijou. Certaines femmes n'éprouvent pas ces sensations sexuelles, mais il n'y a aucun moyen de le prévoir à l'avance. C'est une question d'essai et d'erreur.

Les piercings génitaux comportent des risques. Comme pour toute intervention chirurgicale, lorsque la peau est incisée, il y a un risque d'infection si on n'a pas accompli une stérilisation adaptée. L'emplacement du piercings est également critique pour le succès du piercing. Du fait que les piercings sont situés entre les cuisses, il peut y avoir beaucoup de mouvement des tissus en marchant. Il peut en résulter une migration du piercing en dehors des tissus, avec pour conséquence la nécessité d'enlever le bijou. Correctement fait et soigné, ces piercings peuvent être bénéfiques aux femmes qui les veulent. Il y a peu de chances qu'ils soient bénéfiques aux femmes qui ne les veulent pas pour elles-mêmes, mais les acceptent à la demande de leurs partenaires.

Before Hood and Inner Labia Removal    After Hood and Inner Labia Removal

Certaines femmes subissent des interventions de chirurgie plastique sur leur clitoris ou leur vulve pour en changer l'aspect, et quelquefois pour exposer leur gland clitoridien à une stimulation directe. Cette dernière intervention est communément appelée "circoncision féminine", et consiste en l'ablation du capuchon clitoridien (prépuce), le tissu libre qui recouvre le gland du clitoris. Beaucoup de femmes ont un capuchon qui dissimule complètement le gland clitoridien et le prive de toute stimulation directe par le doigt ou la langue. La plupart des femmes ont besoin de ce capuchon pour préserver leur gland extrêmement sensible de toute stimulation direct, car elles ressentiraient de la douleur, non du plaisir, s'il était touché directement. Certaines femmes sont capables de dégager leur gland en tirant le capuchon en arrière, mais ne souhaitent pas avoir à le faire pour libérer leurs mains ou celles de leur partenaire pendant la relation sexuelle. Il est couramment admis par les sexologues que la circoncision féminine n'est pas nécessaire, le clitoris de la plupart des femmes fonctionnant parfaitement tel quel. Les femmes qui ont subi cette intervention font généralement état de résultats favorables, mais ce n'est pas un remède à tout dysfonctionnement sexuel, et cela peut aggraver les choses quand c'est fait pour de mauvaises raisons. Après la circoncision, le gland clitoridien est généralement très très sensible, obligeant les femmes à réapprendre à se masturber, et aux partenaires à revoir leurs techniques sexuelles. Aucune femme ne doit prendre cette intervention à la légère.

Quelques femmes trouvent leur lèvres intérieures, les petites lèvres, trop grandes, inesthétiques, et inégales. Bien que de grandes lèvres intérieures dissymétriques soient parfaitement normales et habituelles, il y a encore certaines femmes pour espérer et vouloir avoir de petites lèvres internes symétriques. Peut-être parce que c'est comme cela qu'elles étaient avant la puberté. Plus d'un rapport établit que deux tiers des femmes ont des lèvres internes qui débordent des lèvres externes. De même, comme pour les seins des femmes, un côté est plus grand que l'autre. Certaines femmes se plaignent de douleurs pendant les rapports sexuels, à cause de leurs grandes lèvres internes qui sont tirées dans le vagin où elles sont pincées par la poussée du pénis. Bien que beaucoup de médecins rechignent à pratiquer cette intervention, la plastie labiales, certains le font. La raison de leur réticence est qu'ils ne voient pas de problème médical. Ils peuvent examiner plusieurs femmes par jour avec des grandes lèvres intérieures inégales, mais peu d'entre elles n'en font état comme d'un problème. Si un médecin exécute cette intervention, il n'y a pas, à ma connaissance, d'impact négatif sur la vie de la femme ou son plaisir sexuel.

Certaines femmes se sont fait prélever de la graisse du mont de Vénus et des grandes lèvres pour rendre leur clitoris plus proéminent. Cela est censé les aider à atteindre l'orgasme pendant la relation sexuelle. J'ai également entendu parler de femmes qui s'étaient fait renfler et grossir des lèvres extérieures plates et peu prononcées. Il y a de nouvelles interventions pour lesquelles, je pense, l'appréciation reste incertaine.

Effects of Steroids 1    Effects of Steroids 2

Bien que très rarement, certaines femmes souhaitent avoir un clitoris plus grand et font usage de crèmes stéroïdes pour atteindre ce résultat. Alors qu'il s'agit peut-être d'une forme d'envie de pénis, c'est peut-être aussi la croyance que plus il est grand, mieux c'est. Puisque le clitoris est fait des mêmes tissus que le pénis masculin, il est sensible à la testostérone. Soumis à un accroissement du niveau de testostérone, le clitoris deviendra plus grand et prendra la forme d'un pénis masculin, l'urètre en moins, et la femme connaîtra des érections prononcées. Plus la femme est jeune lorsqu'elle fait cela, plus le clitoris devient grand, l'hérédité jouant également son rôle. Les stéroïdes rendront aussi le clitoris beaucoup plus sensible à la stimulation, peut-être trop sensible. Ces stéroïdes peuvent également développer chez la femme des caractères masculins, comme une pilosité importante sur le corps et une voix grave, sans parler de l'agressivité. Rien n'indique que la taille du clitoris ait un effet quelconque sur l'aptitude à atteindre l'orgasme.

Les femmes qui prennent des stéroïdes pour augmenter leur masse musculaire pour l'entraînement au poids et aux sports subiront vraisemblablement aussi une augmentation de la taille du clitoris. Bien que ce ne soit pas la motivation principale de leur prise de stéroïdes, je pense que beaucoup de ces femmes aiment l'augmentation de leur clitoris. Mais j'ai entendu dire que certaines d'entre elles avaient consulté un médecin pour faire annuler cette augmentation du clitoris. Quand une femme cesse de prendre ces stéroïdes, la taille de son clitoris diminue légèrement, mais il ne retrouvera jamais sa taille initiale, et ses érections seront moins prononcées.Quelquefois, on prescrit des stéroïdes à des femmes pour le traitement d'affections gynécologiques et ces stéroïdes peuvent aussi entraîner le grossissement du clitoris. J'ai entendu parler d'une femme qui était très heureuse de ces effets secondaires inattendus.

La forme la plus extrême d'usage de stéroïdes et d'intervention chirurgicale est peut-être celle qui concerne le changement d'une femme en homme transsexuel. Les stéroïdes permettent au clitoris d'atteindre une taille de 5 à 8 cm ; et ensuite, les chirurgiens créent un petit pénis en dégageant le clitoris des tissus environnant, et créent un urètre à partir des petites lèvres. Les lèvres extérieures sont cousues ensemble pour faire un scrotum, complété par des testicules prothétiques. Bien que de petite taille, ils ont l'apparence de parties génitales masculines.

Clit Pumping 1    Clit Pumping 2

Il existe certaines femmes, là aussi très rares, qui placent leur clitoris dans une petite pompe à vide pour aspirer le sang dans le clitoris, le faisant temporairement gonfler et le rendant plus sensible. C'est la même chose que certains hommes qui introduisent leur pénis dans une pompe à vide - un aspirateur ménager n'est pas utile pour cela. Si c'est fait soigneusement et avec soin, cela peut procurer du plaisir à une femme. Pratiqué fréquemment, il peut en résulter un grossissement durable, ainsi que je l'ai observé.